Lettres (à soi)

Poème à la Jeune Fille

21 avril 2021

À Toi, la douce sauvage, l’insouciante heureuse qui oses et t’élances sans s’embarrasser de ce que les autres pensent.
À Toi qui cours à travers les forêts pour plonger nue dans les rivières, libre de t’en aller loin des tiens, découvrir le monde, vivre ta vie.
À Toi qui portes le rire comme personne, et distribues la magie de tes rêves dans le moindre éclat de ta voix.
À Toi qui (re)nais à l’Est gorgée des plaisirs et des joies des premières fois.
Va, curieuse, confiante, là dehors, vers la Réalisation de Toi.
Essaye, ose, tente, saute, entreprends, cherche, découvre.
Envole-toi.
Vers la réalité que seule toi perçois.
Entraîne le monde dans ta danse. Ne reste pas là.
L’Esprit du vent et les feuilles dans ta course folle, t’accompagnent.
Crée. Chante. Déploie. Apprends.
Vole jusqu’au Sud. Laisse tes pas te porter à travers l’Ouest, jusqu’au Nord.
Retourne toi là-bas.
Vois les trésors récoltés, les leçons cueillies, la sagesse fleurie sur ta peau et dans ton coeur.
Oui, va, vis et reviens.
À l’aube d’un nouveau matin. D’une nouvelle éclosion.
D’une autre poussée vers la Vie que tu t’es construite.

Tu es le Soleil.

Poème de Clémence Borodine / Art Of Rituals

close
©ArtOfRituals

Lettre Tisserand.e.s

Une lettre mensuelle pour tisser avec vous, transmettre et partager. Des mots ponts entre vous et moi.

We don’t spam! Read our privacy policy for more info.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply